Afrique du Sud : le président Cyril Ramaphosa touché par le Covid

0
177

Le chef de l’État, pourtant entièrement vacciné, souffre de symptômes légers et s’est mis à l’isolement depuis le dimanche 12 décembre.

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa, testé positif au Covid 19 ce dimanche 12 décembre, souffre de symptômes légers de la maladie et a entamé un traitement. « Le président, qui est entièrement vacciné, s’est isolé au Cap et a délégué toutes ses responsabilités au vice-président David Mabuza pour la semaine prochaine », a indiqué la présidence.

Les personnes en contact avec lui ont été invitées à surveiller l’apparition de symptômes ou à se faire tester. Le chef d’État est suivi par les services de santé de l’armée. Aucune information n’a été communiquée jusque-là, précisant s’il avait été contaminé par le nouveau variant Omicron détecté le mois dernier en Afrique du Sud.

Cyril Ramaphosa, 69 ans, a commencé à se sentir « mal » après avoir quitté, en milieu de journée, la cérémonie officielle en hommage à l’ancien président Frederik De Klerk, décédé le 11 novembre à l’âge de 85 ans.

La cérémonie a rassemblé environ 200 personnes au Cap, dont Elita De Klerk, la veuve de l’ex-président, dans la Groote Kerk (« Grande Église ») de la Dutch Reformed Church, principale Église protestante de la minorité blanche.

Tout en reconnaissant que l’héritage du dernier président de l’apartheid restait contesté, l’actuel chef de l’État a souligné son rôle dans le développement de la démocratie et la rédaction de la Constitution de 1996, au côté de Nelson Mandela, et mis en avant «la nécessité du pardon et de l’unité».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here