Côte d’Ivoire : Hamed Bakayoko à la Primature

0
38

Depuis le décès d’Amadou Gon Coulibaly, de nombreuses rumeurs l’avaient déjà porté à la primature. C’est désormais officiel. Le Président de la République Alassane Ouattara a procédé, ce jeudi 30 juillet 2020 à la signature d’un décret portant nomination d’Hamed Bakayoko, en qualité de Premier ministre, chef du gouvernement, ministre de la Défense.

La décision de nomination d’Hamed Bakayoko a été rendue publique par la voix du Secrétaire général de la Présidence, Patrick Achi, au palais présidentiel, à Abidjan-Plateau. Le ministre de la Défense Hamed Bakayoko assurait l’intérim du Premier ministre depuis le décès de l’ex Premier ministre Amadou Gon Coulibaly.

Hamed Bakayoko est né le 8 mars 1965 à Abidjan. Il entre au gouvernement en qualité de ministre des Télécommunications et des Nouvelles technologies de l’Information et de la Communication (NTIC) en mars 2003. Il était ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur et de la Sécurité avant sa nomination, mercredi 19 juillet 2017, à la tête du ministère de la Défense.

Homme de média de formation, Hamed Bakayoko a été à l’âge de 25 ans le Directeur de publication du quotidien « Le Patriote ». A 28 ans, il prit ensuite les commandes de la première radio privée commerciale de la Côte d’Ivoire, « Radio Nostalgie ». En 2000, il devint PDG de « Nostalgie Afrique ». En 2001, il est promu Président du CNPPCI (Conseil National des Patrons de Presse de Côte d’Ivoire).

Sa présence dans les médias ne relève pas du hasard mais est plutôt le résultat d’une ambition longtemps murie et bâtie. Déjà en classe de CM2, il avait créé et dirigé le journal de son école. Il dirigera « le Journal du Collège Moderne d’Adjamé » et assumera très jeune de nombreuses responsabilités à la tête de différentes associations estudiantines. Notamment celle de l’Amicale des Elèves et Etudiants Ivoiriens au Burkina Faso (1986) et de la Jeunesse Estudiantine et Scolaire du PDCI (1990).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here