Mali : Plusieurs leaders de l’opposition arrêtés par le pouvoir à Bamako

0
139
La tension est restée vive tout au long de la journée de samedi dans la capitale malienne.

Ces arrestations des principales figures du mouvement du 5-Juin ont eu lieu au lendemain de manifestations qui ont fait au moins trois morts dans la capitale malienne.

La tension est restée vive tout au long de la journée de samedi dans la capitale malienne.

Au lendemain de troubles quasiment insurrectionnels à Bamako, où les tensions restent vives ce samedi, le pouvoir malien a fait interpeller samedi plusieurs responsables de la contestation.

Après Issa Kaou Djim et Clément Dembélé la veille, deux autres leaders du mouvement dit du 5-Juin, Choguel Maïga et Mountaga Tall, ainsi que deux hommes décrits comme des têtes pensantes, Oumara Diarra et Adama Ben Diarra, ont été interpellés lors de descentes conduites sans ménagement, ont affirmé des responsables et des témoins.

Plus tard, les forces de sécurité se sont présentées en force chez une autre responsable, Sy Kadiatou Sow, mais ne l’y ont pas trouvée, a dit un membre de sa famille sous couvert de l’anonymat, tandis que les autorités restaient discrètes sur ces opérations.

De nouveaux incidents à Bamako

Au même moment, la ville, préservée au quotidien par les violences djihadistes et intercommunautaires qui endeuillent le nord et le centre du pays, demeurait le théâtre de heurts, d’incidents et de rassemblements qui y ont maintenu un climat de grande nervosité et d’incertitude quant à l’avenir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here