Noureddine Bongo Valentin : Bon ou mauvais samaritain ?

0
274

Noureddine Bongo Valentin, Coordinateur général des affaires présidentielles, avait saisi les députés  pour distribuer sa donation  de 1223 tonnes des vivres aux populations des neuf provinces du pays durant la période de la crise sanitaire du Covid-19. L’Assemblée nationale par la voix de son président Faustin Boukoubi, tout comme le groupe parlementaire Les Démocrates(LD),   dans un court communiqué  avait décliné l’offre faite à son institution. Voici l’intégration de son communiqué.

« Mes chers collègues,  à la suite de l’appel à la solidarité du Chef de l’État, dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, beaucoup de personnes se sont mobilisées en apportant leurs contributions multiformes. Les Députés ont été parmi les premiers à réagir en apportant leur contribution personnelle.

Si un citoyen, quel qu’il soit, croit  utile de passer par les Députés pour exprimer sa solidarité, c’est sûrement en reconnaissance de notre ancrage au sein de la population à qui il voudrait adresser sa contribution. Notre rôle doit consister à communiquer aux représentants locaux de l’Exécutif, les informations dont nous disposons, afférentes notamment aux familles nécessiteuses.

Nos collaborateurs sur place peuvent fournir ces informations aux intéressés. Nous avons évidemment d’autres activités à mener au sein de l’hémicycle et même sur le terrain éventuellement. Bon courage et prudence à tous. Que Dieu protège davantage notre cher Gabon. Le Président de l’Assemblée Nationale, l’honorable Faustin BOUKOUBI »

Après le refus des députés d’accomplir cette mission, la tâche a par contre été attribuée aux maires et bien d’autres personnes proches du fils d’Ali Bongo. Ces vivres  seraient bien ou mal accueillis par endroit. Ce, d’autant plus  que des populations sont dubitatives sur le donateur. Lesquelles populations s’interrogent. D’où le coordonnateur général des affaires présidentielles (si jeune) a pu trouver tous ces moyens financiers pour aider les Gabonais économiquement  faibles ? La lutte contre la corruption ne s’intéresse-t-elle pas à la famille présidentielle ? Sont autant de questionnements. D’où la question est de savoir si Noureddine Bongo Valentin est-il un bon ou mauvais samaritain ?

Tar’E

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here