Gabon : Trois jours de travail pour les services essentiels

0
68
La ministre du travail édifiant les nouveax horaires du travail

Pour ne pas exposer certains agents de l’Etat, le ministre de la Fonction public annone une réduction du rythme de travail et d’ouverture des administrations. Celles-ci seront ouvertes lundi mercredi et vendredi, de 7 h 30 à 14 h 30.

Le Gabon est passé du stade de contamination au Coronavirus importé au stade de contamination communautaire. Dans le cadre du confinement du Grand Libreville, le gouvernement avait dressé une liste de services essentiels parmi lesquels les institutions et administrations. Dans cet esprit, le personnel des services institutionnels et administratifs retenus comme essentiels se rendaient quotidiennement au travail pour assurer la continuité du service public. Alors que le nombre de cas positifs ne fait qu’augmenter et que le Comité de riposte a annoncé l’atteinte du pic de l’épidémie dans le pays, le ministre de la Fonction publique envisage une réduction du rythme et du temps de travail. «Nous avons prévu un rythme d’ouverture des administrations lundi, mercredi et vendredi de 7h30 à 14h30», a déclaré sur les antennes de Radio Gabon, Madeleine Berre.

L’employeur qu’est l’Etat, a-t-elle indiqué, représenté par les secrétaires généraux et les ministres sont invités à maintenir au maximum leurs agents à la maison en privilégiant le télétravail. S’ils doivent se rendre au travail, a-t-elle ajouté, il faut qu’ils y aillent exclusivement pour l’exécution des tâches essentielles. «Par exemple, moi j’ai la Fonction publique, j’ai demandé à ce que simplement ceux qui sont dédiés à l’exécution des actes de mise à la retraite viennent. Une fois qu’ils ont fini leur travail, ils repartent chez eux. Et pour cela, j’ai demandé à ce que 5 agents seulement soient affectés. Voire même 3», a-t-elle expliqué.

Pour Madeleine Berre, ce qui à l’heure actuelle peut être considéré comme services essentiels, ce sont les services des institutions suivantes : le Parlement, la Défense, la Santé, le Commerce et le ministère du Travail. «Nous avons essayé de restreindre au maximum ces services essentiels. Donc ce sont ces ministères-là qui sont dits essentiels», a-t-elle dit. «A contrario, sont considérés comme non essentiels les autres ministères. Mais dans ce cadre, nous avons fixé un nombre. Par exemple pour les cabinets des ministres, nous avons un total de 5 personnes qui nous a été assigné par le Premier ministre», a-t-elle fait savoir. Alors que le confinement du Grand Libreville est censé s’achever cette fin de semaine, deux questions se posent : à partir de quand cette mesure sera-t-elle effective ? Le confinement sera-t-il prolongé ?

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here