Gabon : Menga M’Essone et ses partenaires en accord

0
96

Avant et après la dissolution de la réforme querellée liée à  l’octroi de la bourse universitaire et de l’âge requis, le ministre d’Etat en charge de l’Education nationale, Michel Menga M’Essono n’a toujours pas  eu le sommeil tranquille. Les rencontres se suivent, mais, elles ne ressemblent pas. Le vendredi 3 mai, le patron de l’Education et sa ministre déléguée ont renoué des contacts avec tous les acteurs du monde de son secteur du bassin pédagogique de la province de  l’Estuaire.

Ont répondu à cette  concertation des autorités du ministère de l’Education et des inspecteurs, les chefs d’établissements, des responsables des associations des parents d’élèves, des coopératives scolaires, des délégués d’académie provinciale, les syndicats, etc. il était question d’abord pour le natif de Cocobeach et ses hôtes de redéfinir la nouvelle nomenclature de l’école gabonaise. Tout en se focalisant sur la réforme querellée.

Sur ce volet, il a été décidé de mettre en place un comité technique où tous les acteurs précités vont se retrouver. Ce comité qui sera mis en place ce lundi 6 mai aura pour mission de sillonner l’ensemble des bassins pédagogiques du pays afin de diagnostiquer la situation actuelle établissements, des apprenants et du corps enseignant.

Cette ultime étape de concertation pourrait selon certains observateurs de la vie de l’école gabonaise, apaiser des tensions sans cesse qui ont toujours existé entre les autorités de l’Education au Gabon et des acteurs du secteur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here