Grogne sociale : Le syndicat Hippocratte sort de sa caverne

0
235

Le mouvement syndical Hippocratte, par la voix de sa présidente, Dr Sylvie Nkogue Mbot s’insurge contre la répression des forces de l’ordre faite  aux élèves protestataires de la mesure gouvernementale d’octroi de la bourse sous condition d’avoir une moyenne de 12/20 et être âgé de 19 ans au plus.

Par Tar’Engongha

La protestation des élèves dans tous les bassins pédagogiques du pays contre  l’octroi de la bourse aux universités et grandes écoles publiques à une moyenne supérieure ou égale à 12/20 et dont  l’âge se situait au plus 19ans ne laisse indifférent aucun partenaire social. C’est le cas du syndicat Hippocratte. Lequel qui est membre de la confédération Dynamique unitaire (DU). Au cours de sa récente communication à la presse, la présidente de ce mouvement syndical, Dr Sylvie Nkoghe  Mbot s’est insurgée contre  la répression des forces de l’ordre faite  aux élèves protestataires  de cette mesure gouvernementale qu’elle qualifie d’inique. Sur ces faits, la responsable syndicale estime que le pouvoir viole des principes des libertés fondamentales et fait le choix de la dictature et de la barbarie.

D’où ses interrogations : «  où est l’Etat de droit que l’on nous proclame tous les jours dans les discours ? Et l’Etat c’est qui ? L’Etat c’est nous tous ? Si l’Etat c’est nous tous, pourquoi la grande majorité d’entre nous est-elle totalement exclue des décisions qui concernent notre pays à tous et qu’un petit groupe se permet-il de toujours tout décider à notre place comme si nous étions de grands enfants……. ? » .Sur ce, le syndicat Hippocratte exhorte tous les Gabonais à une prise de conscience et à un sursaut patriotique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here