Gabon : Michel Menga M’Essone s’hérite définitivement du RHM

0
131

Au cours de sa sortie politique à son domicile le samedi 13 avril, Michel Menga M’Essone s’est dit ’’qu’il est et qu’il reste au Rassemblement Héritage et Modernité (RHM)’’. Une formation politique de l’opposition dont il est l’un des fondateurs.

Par JE

Ce n’est plus un secret pour personne. Le divorce entre l’actuel ministre d’Etat en charge de l’Education nationale, Barro Chambrier et les siens est officiellement consommé. Au sortir du premier congrès extraordinaire du RHM (Rassemblement Héritage et Modernité) qui s’est soldé par la mue en Rassemblement pour la Patrie et la Modernité(RPM), Michel Menga s’est senti immédiatement vu exclu de cette nouvelle formation politique   que dirige Barro Chambrier. C’est dans cette optique que le natif de Cocobeach a organisé le samedi 13 avril une rencontre politique à son domicile à Libreville au cours duquel des militants et sympathisants du RHM ont répondu présent. Non sans omettre d’autres leaders politiques de l’opposition.

Occasion pour  Michel Menga de fustiger le comportement orthodoxe de ses anciens compagnons de lutte. Lesquels pour le membre du gouvernement qui ont pris pour option l’exclusion. « Nous ne pouvons accepter qu’on exclut  les membres de notre formation politique que nous avons mis sur pied ensemble(…) Alors que ce sont des comportements qu’on reprochait nos frères du PDG » a laissé entendre Michel Menga. Et d’ajouter que « nos frères du RHM se sont exclus eux-mêmes du RHM».

Malgré ce départ de l’ancien président du RHM, Barro Chambrier et les siens, Michel Menga a été clair sur  son positionnement au sein de son cher parti. « RHM, j’y suis, je reste ». Tel a été le slogan que l’on pouvait lire à travers des banderoles et affiches. En  attendant ses démarches en justice pour la légalisation de cette nouvelle plateforme politique, le patron de l’Education nationale a dit qu’il est désormais le nouveau président du RHM. « RHM ne va pas mourir, il va toujours exister » a conclu MME.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here