Coopération Gabon-France : Philippe Autié à Andem- Mbel – Lopé – Booué

0
121

Du 11 au 12 mars 2019, Philippe Autié, Ambassadeur de France, a embarqué à bord du Transgabonais pour découvrir les projets de coopération entre le Gabon et l’Agence Française de Développement. 

Par JE (Sce : Ambassade de France) 

L’Ambassadeur était accompagné par Christian Magni, Directeur général adjoint de la SETRAG, Patricia Aubras, Directrice régionale de l’Agence Française de Développement (AFD), Laetitia Dufay, Directrice de l’AFD au Gabon, et Alexandre Brunco, Chargé de projets à l’AFD de Libreville.

Au départ de la gare d’Owendo, l’Ambassadeur a fait une première escale vers Andem pour visiter le chantier des zones instables confié à la société de travaux publics Colas. La visite s’est poursuivie au cœur de la carrière de Makora près de Mbel. Cette carrière est exploitée par Colas pour produire du ballast, utilisé sur la voie de chemin de fer et des granulats pour les routes du pays. 

Dans la même journée,  Martin Paul Ickamba, préfet du département de La Lopé, a accueilli la mission à la gare de La Lopé afin de l’accompagner pendant cette journée. Une première visite fut organisée pour découvrir la clôture électrique Kaza Mabika qui sert à préserver les villages et les parcelles agricoles des éléphants. Puis, l’Ambassadeur s’est rendu dans le centre de formation au métier d’éco-gardes de La Lopé, dont certaines formations seront financées par l’AFD. Ces femmes et hommes éco-gardes, une fois formés, seront affectés dans l’un des 13 parcs nationaux pour participer à la préservation de l’environnement et à la lutte contre le braconnage. Le parc national de la Lopé, classé au patrimoine de l’UNESCO, offre un refuge aux éléphants menacés par les braconniers. L’AFD soutient la lutte contre la criminalité faunique et le trafic d’ivoire dans le cadre du Projet « Eléphants » mis en œuvre par l’ANPN (Agence Française des Parcs Nationaux). Enfin, la journée s’est terminée avec une visite de l’écomusée.

Le lendemain, l’Ambassadeur a continué son trajet en train jusqu’à Booué où trois visites ont été organisées :     une première visite au sein de l’usine de fabrication des traverses bi-bloc en béton.  Une deuxième visite au cœur des cités-logements des personnels du chemin de fer. En effet, le Programme de Remise à Niveau du Transgabonais, en partie financé par l’AFD, inclus également la réhabilitation et la construction de logements ainsi que des travaux d’adduction en eau potable.   Enfin, la journée s’est achevée par la visite du centre médical et de l’école publique de Booué.

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here