Gabon : Cérémonie de remise des prix de la maison « 100% gabonaise accessible à tous »

0
509
Des officiels à la fin de la cérémonie

 La cérémonie de remise des prix du concours d’architecture de la maison « 100% gabonaise accessible à tous » s’est déroulée le 19 février dernier et ce, en présence de représentants du gouvernement gabonais, de l’Ambassadeur de France et du président de l’Ordre Gabonais des Architectes.

Par JE (Sce : Com.AFG)

La cérémonie de remise des prix du concours d’architecture de la maison « 100% gabonaise accessible à tous » s’est déroulée dans les locaux de l’Institut français du Gabon (IFG) en présence notamment de Philippe Autié, Ambassadeur de France, de Régis Immongault Tatangani, Ministre d’Etat, Ministre de l’Habitat de l’Urbanisme et du Logement, d’Alain Claude Bilie By Nze, Ministre d’Etat, Ministre des Sports, des Loisirs, de la Culture et de l’Artisanat, de David Mbadinga, Ministre du Commerce des Petites et Moyennes Entreprises et Petites et Moyennes Industries, et de Carmen Ndaot, Ministre de l’Industrie et de l’Entreprenariat National, ainsi que de Jean Joël Mebaley, président de l’Ordre Gabonais des Architectes.

La cérémonie, ouverte au public, a fait salle comble. Plus de 400 personnes sont venues encourager et féliciter les douze architectes participants au concours, mais aussi découvrir leurs projets. En effet, avant la cérémonie, les projets des maisons ont été exposés dans les locaux de l’IFG. Le public a ainsi pu échanger avec les architectes en lice pour les prix, observer les maquettes et les échantillons de matériaux utilisés, ainsi que visualiser des vidéos 3D des projets.

Six prix sont venus récompenser ce concours d’architecture.    Le premier prix, prix de l’Ambassade de France, a été décerné à Oliveira Jean Ernest Lucas par Philippe Autié, Ambassadeur de France. Il s’agit de l’exposition de sa de maison pendant quelques mois dans les jardins de l’IFG.

Le prix du Ministère de l’Habitat de l’Urbanisme et du Logement a été décerné à Massambi Mbindjou Aïck Binnel, remis par le Ministre d’Etat, Régis Immongault Tatangani. Ce prix correspondant au don d’une parcelle de 500 m2 située à Angondje (nord de Libreville), ainsi que d’une enveloppe d’un montant de 1 million de francs CFA, offerte par la Société Nationale Immobilière (SNI).

Le prix du Ministère des Sports, des Loisirs, de la Culture et de l’Artisanat a été décerné à Moussavou Jean Hilaire par le Ministre d’Etat, Alain Claude Billie By Nze. Il s’agit d’un projet d’aménagement d’un futur musée d’Histoire, ainsi que d’une enveloppe d’un montant de 1 million de francs CFA.

Le prix du Ministère du Commerce des Petites et Moyennes Entreprises et Petites et Moyennes Industries a été décerné à Allogho Eko Hermes par David MBADINGA. Il s’agit d’un don d’une enveloppe d’un montant de 1 million de francs CFA.

Le prix de l’Institut Français du Gabon a été décerné à Gogov Goran. Il lui a été remis par Bernard Rubi, président du Jury et directeur de l’IFG. Il consiste en l’achat d’une prestation intellectuelle, à savoir le réaménagement du rez-de-chaussée de l’IFG. Le prix du public a été décerné à Massambi Mbindjou Aïck Binnel, dont le projet a obtenu plus de 2 220 votes sur la page Facebook de l’Ambassade de France (@France au Gabon). Il a reçu un jéroboam de champagne, soit l’équivalent de 4 bouteilles de champagne. Avec plus 700 partages et plus 8 000 likes, ce concours en ligne a connu un vif succès. 

Le concours de « la maison 100% gabonaise accessible à tous » a été officiellement lancé à Libreville le 21 novembre 2018 à l’occasion de la journée nationale de l’artisanat, par Carmen Ndaot, à l’époque Ministre des Petites et Moyennes Entreprises et de l’Artisanat, et par Muriel Soret, Premier conseiller de l’Ambassade de France, en présence notamment de M. Mebaley, Président de l’Ordre Gabonais des architectes.

Ce concours entendait mettre en valeur le métier d’architecte, d’une part, et les artisans gabonais, d’autre part, travaillant dans le secteur du BTP à travers la conception d’une maison de 100 m² et de 3 chambres, en matériaux nobles disponibles au Gabon (bois, brique, etc.), tout en tenant compte des questions de durabilité et de coûts, pour un prix accessible de 20 millions de Francs CFA maximum.

 

Les 12 candidats ont présenté leurs projets les 12, 13 et 14 février 2019 devant un jury de 12 personnes. Présidé par Bernard Rubi, directeur de l’Institut français du Gabon, le jury s’est décliné en trois collèges : un collège institutionnels composé de représentants des ministères gabonais, un collège de partenaires techniques et financiers français et européens et un collège technique, avec des architectes et un ingénieur. L’ordre de passage des candidats a été déterminé par tirage au sort le 4 février 2019.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here