Groupe Gabon TV: Sébastien Ntoutoume Bekale en mission commando

0
181
Sébastien Ntoutoume Bekale, journaliste chevronné et ancien directeur général de la presse présidentielle, bénéficie d’un mandat de son chef

« Je dois accomplir la mission que le Chef de l’Etat m’a confiée ».Dixit le directeur général du groupe de Gabon Télévision.

Par Juslin Engongha
Nommé au dernier conseil des ministres d’août 2018 que dirige  le président de la République,  Ali Bongo Ondimba en qualité du nouveau directeur général du groupe Gabon Télévision, Sébastien Ntoutoume Bekale, journaliste chevronné et ancien directeur général de la presse présidentielle,  bénéficie d’un mandat de son chef. Pour le Chef de l’Exécutif gabonais, la télévision gabonaise doit retrouve son image d’antan.
Et mettre fin  aux  maintes récriminations  que les téléspectateurs  ne cessaient de sommer  aux oreilles du Chef de l’Etat sur les piètres programmes qu’offre cette chaîne au grand public. Non sans omettre la mauvaise gouvernance à laquelle fait face de la Maison Georges Rawiri, siège de cette chaîne de télévision nationale. Sitôt arrivée à la tête de cette entreprise de presse publique, le collaborateur du président de la République lance des travaux d’hercule. Ce qui d’ailleurs fait surprendre aux nombreux détracteurs de la maison qui ont toujours participé à l’effondrement de Gabon 1ère.
En route pour les travaux d’Hercule
 Les défis sont grands, mais il faut les relever. En six mois, l’enfant prodige a exécuté les consignes de son père.  Le natif du village Ndzegu’Egong a rompu avec des vieilles pratiques. Il vient de mettre en place une nouvelle des programmes alléchants d’une chaine de télévision qui l’a vu naître. Malgré des tentacules des mains invisibles, le missionnaire de la présidence de la République a également rompu l’orthodoxie financière. Un point d’achoppement entre la direction générale et le personnel. Selon le directeur général, « une unité de contrôle des  finances est désormais mise en place, dont la mission principale est de veiller au gré à la bonne gestion des fonds propre de la maison».
Ce n’est pas tout. Autre mission qui incombe à ’’Sébass’’. Celle de relever le niveau de ses confrères internes, etc.  La liste n’est pas exhaustive. Bref, le chantier est vaste. Pour le président Ali Bongo ’’ son conseiller en communication a pour mission de reformer la télévision gabonaise  tant dans son fond que sous sa forme ’’.
 Quel bilan en six mois de magistère à mi-parcours
Le bilan du membre fondateur  de l’association ’’ZEN’’ n’est plus à démontrer. Depuis son arrivée à la tête du groupe Gabon Télévision, deux conseils d’administration ont déjà donné le quitus à Sébass ’’sa bonne gestion financière et structurelle’’ d’une maison qu’il a trouvée dans une léthargie très avancée. Aussi, il suffit de faire un tour au siège de la maison Georges Rawiri, d’aucuns constateront l’entretien de nos jours de son espace vert. Un lieu qui était déjà englouti par de hautes herbes. La mise en service de la  voiture émettrice. La maison elle-même a retrouvé sa salubrité d’antan. La revue des statuts de certains agents. Du coup, les principaux axes prioritaires tracés par Ali Bongo pour redorer le blason de Gabon 1ère et ses entités sont désormais perceptibles. A en croire des agents que nous avons trouvés sur le site.
Des changements qui ne plaisent pas ’’aux ineptes’’ Vibriant Dominique Asseko et ses néophytes  syndiqués du Syprocom (syndicat national de la communication). Un syndicat qui connaît un vide juridique depuis les  réformes  des médias publics engagées en 2011.
 Un homme à craindre
Il faut noter que le directeur général de Gabon Télévision, Sébastien Ntoutoume Bekale remplace à ce poste Jean Lié Massala. Huit mois après son successeur, Mathieu Koumba. Ancien directeur de la presse présidentielle depuis l’avènement, en 2009, d’Ali Bongo Ondimba au pouvoir.
Avant sa nomination à la tête de Gabon 1ère, il a été   directeur général de la presse présidentielle, avant d’être nommé  conseiller du chef de l’Etat. Ce,  après la dissolution de la direction générale de la presse présidentielle. C’est un proche collaborateur du Chef de l’Etat, dont-il a été conseiller en communication depuis des années au  ministère de la défense. Il retrouve une maison qu’il connait bien pour y avoir passé de nombreuses années sous l’appellation de RTG1.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here