Gabon : Eric Dodo Bounguendza fait les comptes

0
647
Des valeurs qui s’articulent autour de la discipline, la cohésion, l’union, l’esprit de dialogue constructif

Le samedi 3 novembre dernier a été jour de forte mobilisation au Parti démocratique gabonais (au pouvoir) où militants et cadres de première loge ont massivement répondu à l’appel du secrétaire général, Eric Dodo Bounguendza.

Par De Dieuleveult

Dans une salle de fête de Radisson Hôtel qui a refusé du monde, le secrétaire général a félicité les élus aussi bien nationaux que locaux pour l’abondante moisson qu’ils ont glanée au terme des joutes électorales législatives couplées aux locales d’octobre dernier.

« C’est une fierté personnelle pour vous-mêmes et collective pour le parti ; de quoi justifier la confiance que le Distingué camarade, président du parti, a placée en vous », a-t-il déclaré dès l’entame. Faisant d’une pierre deux coups, le secrétaire général du PDG a fait d’autres importantes annonces.Pour lui, il faut rendre à César ce qui est à César. Raison pour laquelle les jours qui suivent seront marqués par des actions de remerciements aux militants qui ont rendu possible cette imposante victoire.« Des moyens seront mis à votre disposition pour retourner auprès des populations dans le but de les remercier », a-t-il annoncé.

Le reste de son message a tourné autour de conseils sur les valeurs qui doivent habiter le parti pour espérer le maintenir à flot.

Des valeurs qui s’articulent autour de la discipline, la cohésion, l’union, l’esprit de dialogue constructif et positif tout éloignant de la maison l’esprit de pinailler stérilement.

Le secrétaire général du PDG, qui était entouré du directeur de cabinet du chef de l’Etat, Brice Laccruche Alihanga, et du chef de gouvernement, Emmanuel Issoze Ngonde, a martelé sur l’autodiscipline personnelle, matrice de la discipline collective à l’échelle du parti.« Votre statut d’élu ne doit pas faire de vous des militants qui ne respectent pas la discipline du parti, au contraire », a-t-il insisté.

Sur ce, Eric Dodo Bounguendza a rappelé aux élus nationaux et locaux la nécessité d’avoir le triomphe mesuré dans la modestie aux fins de ne pas perdre de vue les fondements  du choix opéré sur eux, à savoir : « accompagner la vision du Grand camarade Ail Bongo Ondimba par l’accélération de la transformation du pays au profit des Gabonais ».

La mue vers la régénération et la revitalisation du parti étant plus que jamais d’actualité, le secrétaire général du PDG se promet également d’imprimer cette fois le paradigme de la proximité adossée aux consultations permanentes pour resserrer les liens entre les cadres et les militants de base du parti. Aussi, projette-t-il des séances d’études dans l’agenda politique à venir du PDG visant à évaluer forces et faiblesses, ce qui a marché ou ce qui ne l’a pas été. Des caravanes seront déployées à cet effet sur l’ensemble du territoire, a indiqué le secrétaire général du PDG.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here