Deuxième édition du Forum sur l’investissement : le président Ali Bongo présent «Davos du désert»

0
480
Entretien fructueux entre le Chef de l'Etat gabonais et son homologue saoudien à Riyad

Le Chef de l’Etat représente le Gabon à Ryad, la capitale de l’Arabie Saoudite où il prend part aux assises de  la 2è édition du Forum sur l’investissement qui réunit hommes d’affaires et dirigeants de la planète.

Par JE

Parmi les dirigeants africains qui prennent part à la deuxième édition du Forum sur l’investissement à Ryad, la capitale de l’Arabie Saoudite, figure le président gabonais, Ali Bongo Ondimba. Outre le Chef de l’Etat gabonais, le président Sénégalais, Macky Sall a également répondu présent  à cette grande messe économique et d’affaire mondiale.

Il faut donc noter que l’édition de cette année a été boycottée par plusieurs personnalités, dont la directrice du FMI, Christine Lagarde et le président de la Banque mondiale Jim Yong Kim, qui avaient été des invités de marque de l’édition précédente. Alors que l’affaire dite « Jamal Khashoggi » n’a pas fini de livrer tous ses secrets, le tollé général qu’a suscité l’assassinat du journaliste saoudien à Istanbul, indispose les chefs d’Etat africain. La preuve, c’est la présence à Riyad, des présidents Macky Sall et Ali Bongo, qui assistent à la deuxième édition du Forum sur l’investissement, alors que l’Afrique du sud a annulé la venue de sa délégation ministérielle. L’Arabie saoudite est l’un des principaux partenaires financiers du Continent, chose ce qui explique le silence des dirigeants africains plus portés sur les intérêts financiers. Et ils ne sont pas les seuls.

Les chefs d’Etat africains font face de nouveau à un dilemme, comme c’est le cas à chaque fois qu’un de leurs principaux partenaires, surtout du Golfe, est empêtré dans une mauvaise affaire. Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’affaire « Jamal Khashoggi », du nom du journaliste saoudien victime de ce sordide assassinat en Turquie, est venue mettre les dirigeants africains dans l’embarras.

D’autant que c’est en pleine révélation de nouveaux éléments impliquant le pays d’origine du journaliste, que se tient à Ryad, la capitale saoudienne, la deuxième édition du Future Investment Initiative (FII).

L’événement qui se tient du mardi 23 au vendredi 25 octobre, est considéré comme le « Davos du désert », au regard de son audience et surtout de la

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here