Législative 2018 au Gabon : Retour sur la rencontre des ressortissants du canton KYE

0
249
Les ressortissants de Kanton Kye
Les ressortissants de Kanton Kye

Ils étaient nombreux à répondre à l’appel de Rodrigue Abourou Otogo, candidat au 3e siège du département du Woleu, le samedi 22 septembre dernier à l’auditorium du ministère des Eaux et Forêts.

Au cœur de cette rencontre, plusieurs axes ont été abordés dont la santé, l’éducation, l’hydraulique villageoise, les activités socio- culturelles  ainsi que les infrastructures sportives qui ne sont pas restées en marge de ses échanges. La trajectoire de Rodrigue Abourou Otogo n’a rien d’ hasardeux.

Natif du village Nkolayop dans le canton KYE, précisément dans la province du Woleu-Ntem, ce prétendant au poste de la députation bénéficie d’une parfaite connaissance de sa circonscription politique et dispose d’un carnet d’adresses, a-t-on appris.

Autant d’atouts, d’après ses soutiens, qui font de lui le meilleur candidat pour relever les nombreux défis auquel le canton est confronté.

Un homme attaché à son terroir et résolument au service de son prochain, reconnait-on en off. D’ où son slogan ‘’Abourou abourane KYE.

Rodrigue Abourou Otogo est marié père de quatre enfants. Cet ancien de l’université  des sciences et technique de Masuku, Franceville, est  spécialiste de l’environnement.

Il a  intégré le ministère des Eaux et Forêts où il évolue. Aussi, jouit-il par ailleurs d’une solide notoriété et d’une expérience professionnelle au poste de responsabilité depuis 17 ans dont 14  au poste de directeur et 3 ans aux fonctions de directeur général-adjoint de l’environnement auprès dudit ministère. Ce qui lui vaut la confiance des décideurs politique de notre pays.

Rodrigue Abourou Otogo est candidat au 3e siège du département du Woleu, le canton KYE pour le compte du Rassemblement pour la restauration des Valeurs. L’homme est ambitieux, talentueux  et entend mettre son savoir-faire au service du département du Woleu. Sera-t-il entendu comme tel ? C’est l’autre paire de la manche !

Par De Dieuleveult

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here