Football : Les défis qui attendent Daniel Cousin

0
106
Daniel Cousin et les panthères
Daniel Cousin et les panthères

Après le refus ou le manque de disponibilité, c’est selon, de Pierre Aubame Yaya qui a décliné l’offre officiellement pour raison de santé, c’est sur son ancienne star et capitaine des Panthères, Daniel Cousin, que la fédération gabonaise de football (Fégafoot) a jeté son dévolu pour diriger l’équipe nationale.

Avec ce choix opéré par le ministère des Sports et la Fédération gabonaise de football, le Gabon inscrit ainsi son nom dans le registre des pays africains  qui ont décidé de faire confiance aux coachs locaux pour diriger leurs sélections nationales.

C’est le cas notamment du Sénégal, de la RDC pour ne citer que ceux-là.

Au moment de l’annonce de cette décision, le porte-parole de la Fégafoot, Guy Roger Bingouma, en a profité pour vanter le parcours sportif exemplaire du nominé.

Face à la tâche titanesque qui l’attend, le nouveau sélectionneur gabonais  ne montre moins pas de l’enthousiasme.

« Je suis professionnel, je vais relever le défi et je n’ai pas peur » a souligné le nouveau sélectionneur.

Le sélectionneur provisoire des panthères, entend puiser dans son expérience d’ancien joueur professionnel, ancien capitaine et manager des Panthères pour relever ce défi.

Le fait pour lui  d’avoir longtemps évolué dans plusieurs clubs européens constitue sans nul doute un atout majeur dont il devrait tirer le meilleur parti.

Toutefois, compte tenu de l’état et du niveau actuel de la sélection nationale, rien pour l’heure n’indique que le parcours de Daniel en tant qu’entraîneur sera indolore.

Entre les performances  de joueur et les exigences d’être coach, le gap reste important. Le chantier pour lui s’annonce pour ainsi dire costaud et les défis à relever restent immenses.

Logiquement, le tout devrait commencer par une évaluation des joueurs appelés actuellement dans la sélection,  définir les postes où les joueurs sont performants et d’autres qui le sont moins, procéder à l’exploration des nouvelles valeurs censées apporter de la valeur ajoutée à la sélection nationale. C’est la bonne démarche pour le nouveau sélectionneur à mettre en place avant de ménager sa  monture avec à la clé l’objectif de redorer le blason terni des Panthères.

Premier test grandeur nature en vue, la confrontation Gabon- Soudan du Sud. Du pain sur la planche pour Daniel Cousin !

Par De Dieuleveult

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here