Début des inscriptions pour la 6e édition du Marathon du Gabon

0
503
Le marathon du Gabon
Le marathon du Gabon

La sixième édition du Marathon du Gabon aura lieu les 1er et 2 décembre 2018 à Libreville. A trois mois de cet événement international, le Comité d’organisation de l’épreuve a lancé le début des inscriptions, vendredi à Libreville au magasin City Sport Mbolo  avec l’objectif d’atteindre 17000 mille coureurs. 

Les stands d’enrôlements de la 6e édition du Marathon du Gabon ont été pris d’assaut vendredi 14 septembre 2018 par quelques habitués de cette course internationale qui n’ont pas hésité lorsqu’ils ont appris, via les réseaux sociaux, qu’ils pouvaient s’inscrire dès vendredi matin. Serge Ayong Sima, gabonais de 34 ans, fait partie de ses premiers coureurs, cette année, il sera à sa sixième participation pour le nombre de chapitres de l’épreuve.

En tant qu’amoureux du sport et de l’athlétisme en particulier, Serge s’aligne chaque année sur la ligne de départ de cette compétition labélisée IAAF depuis ses débuts. «Cette course est intéressante. En tant que Gabonais je décide de participer à l’histoire de cette course qui fait aujourd’hui la fierté de certains compatriotes notamment les amoureux de l’athlétisme», a-t-il expliqué à la presse.

Après s’être aligné au 42 kilomètres à la première édition, au semi-marathon à la troisième édition, Serge Ayong Sima, a décidé de  revoir ses ambitions à la baisse. Ce vendredi il s’est inscrit pour le 10 kilomètres : «Je me suis préparé pour cette épreuve et je pense faire bonne impression», espère-t-il. Si Serge Ayong s’est fixé l’ambition de remporter cette course pédestre, il devra avoir du coffre et l’énergie nécessaire pour espérer détrôner son compatriote Djessy Mouélé Kodo, vainqueur de l’édition précédente avec un temps de (00 : 33 : 40’’) et 8e à la 2e édition du 10KM international de Port-Gentil (00 : 32 : 08).

Pour préparer l’ensemble des coureurs, Waris Moulenda Fatombi, responsable en communication de cette compétition  a indiqué que  les  séances d’entraînements gratuits sont offerts aux participants depuis le week-end dernier à la plage du lycée national Léon-Mba tous les samedis et dimanche matin dès 8h30.  Occasion pour ce dernier de présenter les épreuves qui marqueront  cette sixième édition du Marathon du Gabon. Les coureurs d’élites auront la possibilité de s’aligner sur trois courses pédestres : le 10 KM, le semi-marathon (21, 097 km) ou l’épreuve reine qui est le marathon parcouru sur une distance de 42,195 km), a expliqué M. Moulenda.

Les courses juniors qui sont au nombre de deux ne sont pas en reste. Les enfants âgés de 9 à 12 ans vont battre le bitume sur une distance de 1,5 KM, les 13 et 16 ans sont appelés à parcourir 3 km.  Ces courses pour enfants qui auront lieu le samedi 1er décembre. Le comité d’organisation qui éprouve souvent du mal à bien canaliser les tout-petits compte mieux faire cette année. A en croire Waris Moulenda Fatombi, un dispositif spécifique sera mis en place cette année afin de mieux assurer la sécurité des enfants et de mieux coordonner le départ de ces épreuves.

Comme les années précédentes, les femmes qui se sentent aptes participeront également à cette grande messe de l’athlétisme à travers l’épreuve du 5 km dénommée «La Gabonaise» dont le départ est prévu pour le samedi  à 10h15, selon le programme retenu. Cette épreuve qui a toujours connu un fort engouement de la gente féminine, est une manière pour elles de montrer leur engament dans la lutte contre les différentes formes de cancers féminins. A la 5e édition c’est Audrey Nynze qui avait  franchi la première la ligne d’arrivée (00:18:40).

Pour mémoire, l’année dernière, c’est le Kenyan Peter Kurui qui avait remporté l’épreuve majeure (02:21:19), Chepkemoi Emily chez les femmes en 2h26’52. Pour le  semi-marathon, le port-gentillais Marc Titus Nzoghe avait fait parler la foudre en avalant  les 21,097 km en  1 h:14:44.

Par De Dieuleveult

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here