4 cliniques mobiles livrées au Gabon

0
243
Réception des cliniques mobiles
Réception des cliniques mobiles

Sur la vingtaine des cliniques mobiles commandées par l’Etat gabonais, quatre ont été réceptionnées, mardi matin à Libreville par le ministre d’Etat à la Santé, Denise Mekam’ne Edzidzie.

Pour le ministre d’Etat à la Santé, la réception des quatre cliniques mobiles sur les vingt attendues, est la matérialisation de la volonté du président gabonais de voir les populations de l’hinterland recevoir des soins de santé de qualité.

«En décembre 2017, le président de la République, Ali Bongo Ondimba, avait pris des mesures fortes. S’agissant du ministère de la Santé, deux mesures avaient été prises : la gratuité des accouchements qui est effective depuis mars 2018, et la mise en place des cliniques mobiles dont les quatre premières viennent d’arriver au Gabon», a-elle déclaré. 

D’après le membre du gouvernement, ces cliniques mobiles sont destinées à aller dans l’arrière pays, notamment dans les départements sanitaires les plus éloignés, où il manque presque de tout en matière de soins de santé.

«L’étude du Cabinet Mc Kinsley commandée par la première Dame du Gabon, Sylvia Bongo Ondimba, avait révélé qu’il y avait au Gabon plusieurs départements vivant dans la précarité. Il fallait donc faire quelque chose pour soulager les populations. D’où les cliniques mobiles qui vont amener la santé vers l’arrière pays, car avec ces cliniques, nous allons atteindre les départements les plus éloignés dont les populations n’ont pas toujours la possibilité d’accéder aux grandes structures sanitaires», a-t-elle expliqué.

Toutefois, précise Mme Mekam’ne Edzidzie, avant la mise en fonction de ces cliniques mobiles, le ministère dont elle a la charge, procèdera à la formation du personnel choisi et affecté à la conduite, à l’entretien et à l’utilisation de ces cliniques mobiles.

«Nous allons procéder à la formation des formateurs, notamment les conducteurs de ces cliniques mobiles, les mécaniciens et le personnel biomédical», a soutenu le ministre d’Etat à la Santé.

Précisons que ces cliniques mobiles sont équipées entre autres, des médicaments de premières nécessités, d’un mini laboratoire, des lits de consultation, etc.

Par Guy Edeya

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here